Accueil  >   Les auxiliaires

Les auxiliaires

Une stratégie globale pour des aménagements durables 

L’utilisation des auxiliaires dans les espaces verts contribue à la régulation naturelle des ravageurs sans avoir un recours systématique aux produits phytosanitaires. Il s’agit d’un mode préventif qui s’inscrit dans le cadre d’une stratégie globale de conservation de la biodiversité et de restauration des équilibres environnementaux. Il est indispensable de recréer des conditions favorables à ces auxiliaires dont les ressources alimentaires (pollen, nectar, proies) et leurs refuges (strate herbacée, haies, refuges d’hivernage) sont en constantes diminutions.

PROTÉGER LA BIODIVERSITÉ DES AUXILIAIRES INDIGÈNES EXCLUSIVEMENT
La conservation des espèces dans leur milieu, ou le renforcement d’une population existante, permet d’éviter l’introduction d’espèces invasives et le risque de compétition avec les espèces locales. La chrysope et les nématodes entomopathogènes sont des organismes naturellement présents sur le territoire français, qui se développent sans nuire à l’environnement.


trait séparation

LES CHRYSOPES

Les chrysopes se reconnaissent par une nervation des ailes très dense et caractéristique, de longues antennes filiformes et des yeux dorés assez gros. Ce sont des prédateurs naturels de nombreux ravageurs du jardin et des cultures.

SERVICE ÉCOLOGIQUE RENDU PAR LA CHRYSOPE
La régulation des ravageurs par les chrysopes est un service eco-systèmique ou écologique qui vise à diminuer la dépendance des systèmes de production aux pesticides.

UN AUXILIAIRE, PLUSIEURS RAVAGEURS CIBLÉS

chrysopeLa chrysope est particulièrement vorace face à certains ravageurs dont :
> Les tigres du platane
> Les pucerons de diverses espèces
> Les cochenilles de diverses espèces
> Les thrips
> Les aleurodes
> Les teignes
> Les acariens
> Les mouches blanches…

>>> Découvrir les produits 

trait séparation

LES NÉMATODES

Les nématodes entomopathogènes sont de petits vers non segmentés et effilés qui vivent naturellement dans le sol. Ils sont incolores, de très petite taille (environ 0,5 mm) et sont invisibles à l’oeil nu.

DES AUXILIAIRES INDISPENSABLES POUR CONTROLER :nematodes
> Les larves du charançon
> Les larves d'otiorhynques
> Les tipules
> Les noctuelles
> Les carpocapses
> Les courtilières
> Les larves de sciarides / mouches du terreau
> Les limaces

>>> Découvrir les produits